Biographie

Un voyage, une rencontre vont me révéler la possibilité par la sculpture de cristalliser mes passions : l’art, le dessin, les pierres. La beauté de la matière, sa pérennité participent aussi à mon désir d’engagement dans cet art. Voici en quelques villes étapes mon parcours d’artiste sculpteur.

CUSCO – Un sculpteur m’offre ma première pierre verte et tendre, de celles dont les incas construisaient leurs temples et l’outil pour la travailler. L’art andin inspire ma première création.

NEW-YORK – Lors d’un séjour à New-York à l’occasion de  la livraison de ma première grande sculpture je modèle trois petits bronzes empreints de l’énergie de la ville.

CARRARE – Ville d’histoire de la sculpture : les marbres s’appellent Michelangelo, Crémo délicato… on  trouve aussi des quartzites bleus Macauba (Brésil), du noir de Belgique…. Je reste un an à Carrare (Italie) où je fréquente l’Académie de sculpture et  installe un atelier.

SAINT-TROPEZ – Taillées dans les plus beaux marbres trouvés à Carrare, mes sculptures représentent les femmes dans toute leur sensualité. Je les expose à la galerie JPB Art à St Tropez,  le jour du vernissage certaines  s’exportent dans des collections privées aux USA et au Mexique.

GRASSE/NANCY/MERSIN – Passant de l’espace intime à l’espace public, mes sculptures deviennent « Lianes ».  J’imagine les racines d’un flux transversal  qui lient les hommes entre eux et à la nature.

MARSEILLE – Un galet attend une œuvre, il n’y en aura pas, le geste seul me guide à travers la pierre, pour par l’acte éclairer une nouvelle réalité. Et en 2013 pour « Marseille capitale européenne de la culture » le vide devient porte, un galet de quatre mètres « La porte des calanques » est dressé à la lisière du « Parc des calanques » et de la ville.

VERSAILLES -. D’une facette à l’autre l’attention est bousculée, le public est poussé par cette dynamique à découvrir l’œuvre dans son ensemble. La force et la vitesse émanant des lignes acérées de l’œuvre de Xavier Velhan impulse un axe plus contemporain à mes créations.

 

MARSEILLE. En 2020 dans le cadre de « Manifesta 13 » pour l’association « Rives et cultures » je réaliserai une installation participative sur le thème de l’arrivée de l’eau : le « Signal Nord ». Ici la sculpture « La source fossile » fait partie d’une installation qui veut poétiser le rapport intime entre la nature et l’être humain. Dans cette expérience, le public est invité à s’impliquer dans la révélation de la couleur d’un quartzite bleu en sommeil, et pourra  s’approprier une part de l’œuvre en ramassant un éclat de pierre bleue sur les chemins.

PERSPECTIVES –

Les nouvelles technologies 3D ouvrent un champ de possibles, mes nouvelles sculptures captureront les couleurs du prisme naturel pour se parer de leurs chatoyantes  dans une recherche de la quatrième dimension : la lumière.

Les projets « La porte des calanques » et « Signal Nord » sont visible sur mon site internet : rolandbellier.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *